Accueil > Découvrir le Monde > Témoignages > Camille - Volontaire européenne en Espagne

Camille - Volontaire européenne en Espagne

Camille a réalisé une mission du Corps Européen de Solidarité. Son projet, dans le domaine social, s’est déroulé en Espagne durant 6 mois. Elle nous raconte son expérience.

Je m’appelle Camille, j’ai 22 ans et j’ai réalisé un volontariat dans le cadre du Corps Européen de Solidarité.
J’ai donc passé 6 mois au sein des locaux de El Far Servicio Social Protestante, dans la ville de Barcelone.

3._journee_de_l_independance_catalane.jpg

Le projet : J’ai effectué mon projet à El Faro, un centre social qui accueille les enfants et jeunes de 5 à 16 ans, après l’école et pendant les vacances scolaires. J’effectuais mon volontariat avec les plus petits (5 à 7 ans). Ma mission était d’accompagner les enfants dans leur éveil et éducation (aide aux devoirs, organiser des jeux, activités…). J’organisais des activités telles que des jeux éducatifs en anglais. Dans le cadre de mon projet et de mon organisme d’accueil (Mundus, qui s’occupait de me mettre en lien avec El Faro), j’animais aussi des cafés linguistiques les mardis avec les autres volontaires ainsi que des cours de langue (français / anglais) à des étudiants espagnols.

La vie de tous les jours : Je vivais à Santa Coloma de Gramenet, quartier dans la province de Barcelone (à environ 20/30 minutes de métro du centre de Barcelone). J’habitais dans une colocation avec 5 autres volontaires de Mundus. J’ai adoré la colocation qui se passait très bien ! Nous étions tous de cultures différentes (2 italiennes, 1 bulgare, 1 allemand, 1 écossais, et moi, 1 française) ce qui rendait notre vie commune encore plus riche ! Nous étions, en tout, 22 volontaires appartenant à la même structure d’accueil (Mundus) mais faisant parti de projets différents dans des centres différents (pour moi, El Faro). C’était très riche car nous partagions nos expériences, nos ressentis. On se retrouvait souvent le week-end avec les autres volontaires pour faire des sorties, des randonnées, découvrir le pays, faire d’autres rencontres…

6._preparation_danse_pour_noel_a_el_faro.jpg

La semaine, j’allais à El Faro tous les mardis et vendredis matins pour préparer des activités et jeux pour les enfants avec 2 autres volontaires qui étaient aussi mes colocataires. J’allais ensuite au centre tous les après-midis, de 16h à 20h, pour accueillir les enfants, jouer avec eux, prendre le goûter, faire des activités avec eux… C’était une expérience très riche !

Les temps forts : Il est difficile de choisir un moment marquant, ou des rencontres, car il y en a eu des tas ! J’estime que chaque rencontre, chaque expérience vécue nous apporte quelque chose dans notre vie. Mais j’ai quand même choisi quelques exemples :

Un moment négatif dont je me souviens est au tout début. Lorsque je suis arrivée en Espagne, j’ai appris qu’il me fallait absolument un papier pour commencer ma mission, chose dont je n’étais pas au courant avant mon départ. Cela a été très compliqué pour l’avoir, nous avons beaucoup galéré avec un autre volontaire qui effectuait la même mission que moi. De plus, nous avons eu quelques difficultés avec nos voisins au début de la mission. Mais ces galères se sont transformées en positif car cela nous a encore plus soudé avec mes colocataires, et nous avons créé de forts liens d’amitiés. De plus, cela m’a forgé. J’ai appris à prendre le dessus et voir le positif dans les choses qui nous paraissent négatives ;-)

5._castalloween_a_el_faro.jpg

J’ai aussi été très marqué par nos énormes pique-niques avec les volontaires et par ma rencontre avec les enfants du centre. J’ai beaucoup appris avec eux ! Ou bien encore lorsque j’ai été invité par une de mes collègues de El Faro, à venir participer à des jeux avec des personnes de la commune. Je me suis retrouvée avec pleins de locaux avec qui j’ai communiqué. C’était vraiment chouette !

Mes apprentissages :

J’ai appris énormément de choses !
Déjà, j’ai appris à communiquer dans une langue que je ne connaissais pas. J’ai aussi appris à participer à l’éducation et l’éveil des enfants, à enseigner des langues, à organiser des activités (pour les enfants, le café linguistique…). J’ai appris à vivre en communauté, en colocation, à m’organiser, à partager et goûter à d’autres cultures, à voir le positif…

Si j’avais un conseil à donner ça serait : Chaque expérience vaut la peine d’être vécue.

7._mid-term_training_a_granada.jpg

Si je devais résumer mon CES en une phrase ça serait : Une année pleine de rencontres, richesses, amitiés fortes, apprentissages… Une expérience inoubliable !

Mise à jour mardi 9 juin 2020, par Volontaire BIJ