Service national. Ce qui attend les jeunes

Mise à jour mardi 18 juin 2019, par Justine

Le service national universel (SNU), bientôt obligatoire pour les jeunes de 16 ans se fera en deux phases, une obligatoire et une facultative. La phase obligatoire sera divisée en deux périodes de quinze jours : deux semaines de cohésion en hébergement collectif pour commencer, puis deux semaines de mission d’intérêt général, auprès d’une association, d’une collectivité ou d’un corps en uniforme, type pompiers, police, gendarmerie, armée… La phase facultative se fera sous forme d’un volontariat de trois mois dans un dispositif existant, comme le service civique, le service sanitaire, la garde nationale ou les jeunes sapeurs-pompiers volontaires.

1ère partie de la phase obligatoire : Stage de cohésion, 2 semaines en hébergement collectif
Elle aura lieu au cours de la 16ème année, dans un centre d’hébergement collectif, afin de favoriser la mixité sociale. Les adolescents recevront une convocation pour passer ces 2 semaines hors de chez.

- Que feront-ils durant ce stage ?
Ils seront sensibilisés aux premiers secours et aux premiers réflexes en cas d’attaque terroriste ou de catastrophe naturelle. Il y aura aussi des modules sur les institutions, les valeurs de la République, les éco-gestes… ; initiations au Code de la route ; des bilans de santé complets, de langue française… ; un point d’étape sur l’orientation et la poursuite d’études ou de formations. Certains participeront à un parcours du combattant ou à un raid commando avec bivouac.

- Quel rythme chaque jour ?
Lever à 6h30, extinction des feux à 22h30. Chaque jour débutera par une cérémonie aux couleurs. Les jeunes participeront à la préparation des repas, au nettoyage des chambres, ... Le téléphone portable sera interdit, sauf une heure le soir. Chaque soirée, un débat sera proposé sur des enjeux de société.

Ces sessions devraient se dérouler dans des internats scolaires, des centres de formation, des structures de tourisme social ou encore des bâtiments à usage militaire.

2ème partie de la phase obligatoire : 2 semaines d’engagement d’intérêt général
La deuxième séquence, dans la 17ème année, s’articulera autour d’un projet à thèmes (environnement, défense, sécurité nationale, informatique, …). Les jeunes pourront être accueillis par des associations, des collectivités locales ou des organismes publics. L’idée est de les faire participer à la vie de ces structures et de leur faire toucher du doigt une première expérience d’engagement. Ce ne sera pas un stage d’observation.

Phase facultative : Engagement volontaire d’au moins 3 mois
Les jeunes qui le souhaitent pourront prolonger leur engagement, sur la base du volontariat, pour une durée d’au moins 3 mois. Cet engagement, de 6 mois maximum, peut se faire dans une association ou dans une réserve. Seule condition, avoir moins de 25 ans.

Première phase en 2019, obligatoire avant 2026
Dès le mois de juin 2019, une phase pilote sera lancée, au cours de laquelle seuls des volontaires seront appelés. Des départements seront sélectionnés pour ces phases test.
Le caractère obligatoire du service national devrait entrer en vigueur à partir de 2026, voire avant.