Accueil > Partir > Travailler > Trouver un job à l’étranger

Trouver un job à l’étranger

Vous souhaitez partir travailler à l’étranger mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Vous trouverez dans cette article de nombreux conseils ainsi que différentes pistes pour vous lancer.

Une première expérience à l’étranger

Différentes possibilités s’offrent à vous pour une première expérience à l’étranger. Une chose est sûre : elle sera formatrice.

Des jobs selon votre niveau de langue
Dans un pays francophone, vous devriez avoir accès aux mêmes petits boulots qu’en France. Ailleurs par contre, tout dépendra de votre niveau de langue.
Si vous ne parlez pas bien la langue locale, vous pouvez tenter votre chance pour des cueillettes, des vendanges, et des jobs qui ne nécessitent pas de contact avec la clientèle (plonge, ménage…) dans le domaine de l’hôtellerie-restauration au moment où les vacanciers arrivent en masse dans les villes touristiques.
Avec un bon niveau de langue, vos possibilités sont multiples. Les jobs les plus courants sont ceux au contact des touristes : vendeurs dans les boutiques de souvenirs, réceptionnistes dans les hôtels, serveurs dans les villes touristiques, animateurs dans les clubs de vacances… Vous êtes aussi nombreux à donner des cours de français.

Adaptez-vous aux usages locaux
Reste à vous adapter aux usages locaux. Dans certains pays, votre contrat pourra être seulement oral pour un job de courte durée, le paiement pourra se faire à la journée, à la semaine ou au mois, vos congés ne seront pas les mêmes que ceux accordés en France…

Couvrir vos dépenses courantes
Faites le calcul avant de vous engager : votre rémunération couvrira-t-elle au moins vos dépenses courantes ? Il n’est pas rare pour des Français partis à l’étranger de cumuler les jobs pour s’en sortir.
Et si vous vous adressez à une agence pour trouver un job sur place, restez sur vos gardes : leurs services sont payants et il ne faudrait pas que cela vous coûte plus cher que ce que vous rapportera le job en question.

Des annonces difusées par le Club Teli
Le Club Teli est une association créée en 1992 qui vise à faciliter la mobilité internationale. Il ne fait pas de placement à l’étranger mais diffuse des offres de jobs, stages, au pair dans le monde entier. Il propose aussi des conseils et informations pratiques, bons plans, témoignages... pour les personnes ayant un projet de mobilité. Adhésion : 45 euros/an. www.teli.asso.fr

A savoir !
Le Club Teli permet aux personnes non membres d’avoir accès à un petit extrait de ses offres au travers de son réseau de partenaires. Le BIJ de Lorient est l’un de ces partenaires, donc n’hésitez pas à vous rapprocher du BIJ pour consulter l’extrait des offres en cours. Vous pouvez aussi les consulter directement sur notre site !
Les offres de jobs/stages du Club Téli

Quelques dispositifs concrets

Il existe plusieurs solutions pour faciliter ou encadrer votre séjour à l’étranger, et y exercer une activité indemnisée ou rémunérée.

Travail au pair
Objectifs : devenir bilingue (ou presque), plus autonome, et se frotter à une autre culture.
Le travail au pair s’adresse officiellement à des jeunes de 17 à 30 ans, mais dans les faits les familles n’acceptent que rarement votre candidature si vous n’avez pas au moins 20 ans et votre permis de conduire. En moyenne, vous vivez chez votre famille d’accueil 10 mois, même si certains séjours au pair peuvent être bien plus courts.
Votre journée type : réveiller les enfants le matin, préparer leur petit déjeuner, les accompagner à l’école, les prendre en charge en fin de journée (goûter, devoirs), puis dîner avec la famille. Vous devez généralement assurer 2 soirées baby-sitting par semaine.
Les services des agences de placement coûtent entre 100 et 400 € et vous gagnerez environ 80 € par semaine d’argent de poche puisque vous êtes nourri et logé. À noter : il est possible de se débrouiller sans passer par une agence, mais dans ce cas redoublez de vigilance. Sur Internet ou dans la presse, certaines annonces sont de véritables arnaques.
En Europe, le travail au pair est répandu au Royaume-Uni, en Espagne, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et dans les pays du Nord (Finlande, Suède, Danemark). Hors Europe, les États-Unis sont la première destination des séjours au pair.

Visa Vacances Travail (VVT) / Working Holiday Visa
Objectifs : voyager sans se ruiner et considérablement progresser en anglais ou espagnol (sauf si vous choisissez le Québec).
Destinations possibles : Australie, Nouvelle-Zélande, Canada, Japon, Corée du Sud, Hong Kong, Singapour, Argentine, Chili, Brésil (et bientôt le Pérou et la Colombie).
Une fois votre VVT en poche, vous pouvez vous rendre dans le pays concerné et y exercer des petits boulots dès que vous avez besoin d’argent pour financer la suite de votre séjour. Plusieurs options : vous installer durablement dans une grande ville où vous trouverez facilement des jobs et voyager ensuite avec l’argent gagné sur place, ou choisir la mobilité et vous arrêter régulièrement pour des missions de type « fruit picking » en fonction des opportunités et des bons plans que vous donneront d’autres voyageurs.
Il y a certaines conditions à respecter pour pouvoir bénéficier de ce Programme Vacances Travail (PVT) : âge (jusqu’à 35 ans pour certains pays), assurance, ressources financières disponibles sur votre compte bancaire… Mais elles varient en fonction des pays. Les demandes sont payantes et se font généralement en ligne ou en vous rendant dans l’ambassade concernée.
À noter : certains pays imposent des quotas suivant la règle du « premier arrivé, premier servi ». Le PVT Canada est particulièrement difficile à obtenir, car les visas s’écoulent en un temps record après l’ouverture des inscriptions qui a généralement lieu en novembre.
À l’inverse, d’autres pays les accordent de façon illimitée, comme l’Australie et la Nouvelle-Zélande. L’inconvénient, c’est que les demandes sont tellement nombreuses que l’offre de jobs n’est plus assez fournie, surtout en Australie.
Pour consulter les informations sur le PVT et échanger avec d’autres PVTistes :
www.pvtistes.net

En savoir plus

Venez consulter au BIJ le classeur "Travailler à l’étranger" et en échanger avec un professionnel.
Plan et horaires du BIJ

Mise à jour mercredi 21 novembre 2018, par Volontaire BIJ