Accueil > Découvrir le Monde > Témoignages > Charlotte- Volontaire européenne en Pologne

Charlotte- Volontaire européenne en Pologne

Charlotte a réalisé une mission du Corps Européen de Solidarité. Son projet, dans le domaine du média et de l’information jeunesse, s’est déroulé en Pologne durant 7 mois. Elle nous raconte son expérience.

Je m’appelle Charlotte, j’ai 20 ans et j’ai réalisé un volontariat dans le cadre du Corps Européen de Solidarité.
J’ai donc passé 7 mois au sein des locaux de POLITES Association / Stowarzyszenie POLITES, dans la ville de Szczecin.

2.jpg

Le projet :

Dans ce CES, nous étions 21 volontaires de toute l’Europe divisés en plusieurs projets, certains d’entre eux travaillaient dans les maternelles et les écoles, et moi j’étais dans le bureau de l’association POLITES, avec 3 autres volontaires qui étaient aussi dans le Centre Régional de Volontariat. Les bureaux de l’association se situaient dans l’hypercentre de Szczecin. Je devais supporter le Centre Régional de Volontariat ainsi que ces projets comme “Big Brother, Big Sister”, “Emergency Teaching”. Ce sont deux programmes d’aide aux devoirs avec des volontaires locaux de l’association. Mes autres missions étaient de m’occuper des réseaux sociaux de l’association (Facebook, Instagram et le blog), créer des graphiques pour ces réseaux, et les événements à venir. Avec les 3 autres volontaires, nous avions comme mission de promouvoir le CES dans des écoles, lycées, et universités sous formes d’ateliers ou de conférences. Je travaillais avec 3 collègues en plus des 3 volontaires avec Ewelina, ma tutrice, Kasia et Ania. Mon équipe de volontaire se composait de Ian de Grèce, Olena d’Ukraine et Marika de Géorgie. Nous étions très libres sur les choix des ateliers, mais la plupart du temps les thèmes se concentraient autour de nos expériences de volontariat passées ou le CES et nos différentes cultures et pays afin de montrer notre diversité.

4-2.jpg

La vie de tous les jours :

Szczecin est la 7ème plus grande ville de Pologne avec plus de 400 000 habitants. C’est aussi la 3ème ville portuaire de Pologne. La ville de Szczecin est très proche de la frontière Allemande, et à 2h30 de Berlin.
J’habitais dans le centre ville de Szczecin dans un grand appartement avec 7 chambres, 2 salles de bain et un petit balcon. Le seul point négatif était que nous n’avions pas de salon, ou d’endroit où nous pouvions nous retrouver tous ensemble. Je vivais avec 6 autres colocataires, 2 Espagnoles, 2 Italiens, 1 Ukrainienne et 1 Georgienne. Nous avions la chance d’avoir 1 chambre par personne, elles étaient meublées et plutôt grandes. J’ai beaucoup aimé avoir mon espace où je pouvais me retrouver et avoir mon intimité quand je voulais. J’étais à 20mn à pied de mon lieu de travail et 10mn en tram, l’arrêt se trouvait à 2mn à pied de chez moi. Nous travaillons sur des projets différents, donc nous avions des horaires et trains de vie différents. Mais nous nous retrouvions souvent dans la cuisine pour discuter de nos journées ou bien cuisiner ensemble le soir, et c’était des moments très agréables.
Les relations que j’ai pu développer ce sont principalement faites grâce aux autres volontaires durant le CES car nous étions beaucoup, et j’ai pu avoir plus d’affinités avec certains que d’autres. Mais j’ai aussi participé à des événements internationaux à Szczecin dans lesquels j’ai pu rencontrer des personnes formidables et de toutes les nationalités. Je m’étais aussi inscrite à un cours de Yoga en anglais, j’ai beaucoup sympathisé avec la professeur avec qui je garde toujours contact.
Mon temps se partageait entre les mission du CES, les sorties entre volontaires, la découverte d’une nouvelle culture, et les voyages que j’ai eu la chance de faire.

5-4.jpg

Les temps forts :

Un des moments qui m’a le plus marqué est mon arrivée car je suis arrivée 4 jours après les autres volontaires qui eux se connaissaient un peu déjà. Je n’avais jamais vécu à l’étranger, ni même en étant indépendante. J’ai dû apprendre à vivre dans une colocation, avec des nouvelles personnes et de différentes cultures, à savoir m’adapter aux différences de culture aussi. J’ai aussi découvert une difficulté qui était la barrière de la langue quand je suis arrivée et j’ai dû développer des façons de communiquer comme la communication non verbale ou gestuelle, et ça s’est fait très facilement ! J’avais aussi l’anglais pour m’aider à me faire comprendre, mais les Polonais que j’ai rencontré ne parlaient pas tellement anglais, et moi je ne comprenais pas le Polonais. Le fait de ne pas connaître la ville, de devoir réapprendre à retrouver mes marques était un challenge, mais c’est un super souvenir !
Le deuxième moment que je retiens sont les voyages que j’ai pu faire pendant cette expérience de CES. J’ai eu la chance d’aller dans plusieurs pays pendant mon volontariat, comme l’Allemagne, je suis allée à Berlin seule pour mon premier voyage ! J’ai été en République Tchèque à Prague et en Hongrie à Budapest. J’ai adoré pouvoir avoir du temps libre pour découvrir les pays voisins de la Pologne. J’ai aussi été à Varsovie, Torun et Wroclaw qui sont des villes à voir en Pologne si jamais vous y passez ;)
Et mon dernier temps fort et pas des moindres est mon départ anticipé de Pologne à cause du coronavirus. C’est à la fois un mauvais souvenir car j’ai dû quitter les volontaires dans la précipitation, sans pouvoir dire au revoir à la moitié d’entre eux, et avec beaucoup d’appréhension car j’ai dû sauter dans le dernier train vers Berlin avant la fermeture des frontières pour pouvoir avoir un vol vers Paris le lendemain. Heureusement, c’est aussi un bon souvenir car durant ce périple j’ai rencontré des personnes formidables avec qui j’ai encore des liens aujourd’hui.

8-2.jpg

Mes apprentissages :
J’ai appris à repousser mes limites et à me dépasser, à être fière de moi. J’ai aussi appris à être indépendante et à vivre dans un pays étranger et à m’adapter à vivre avec des personnes de différentes nationalités.

Si j’avais un conseil à donner, ça serait :
De bien choisir sa structure d’accueil et son projet car c’est les deux choses qui seront le plus importants une fois sur place.

9-2.jpg

Si je devais résumer mon CES en une phrase, ça serait :
Cette expérience a été 7 mois de découvertes, de rencontres et d’épanouissement uniques que je n’oublierai jamais. C’est une expérience qui apporte beaucoup pour l’avenir aussi, c’est un bon tremplin pour vos projets professionnels.

Mon blog perso, mon site, vidéo…

Vidéo de l’association : https://www.youtube.com/watch?v=RuVI18cFn4U

En savoir plus

Si vous aussi vous souhaitez réaliser un volontariat dans le cadre du Corps Européen de Solidarité, contactez nous à l’adresse : sve@bij-lorient.org

Mise à jour mercredi 22 avril 2020, par Volontaire BIJ