Accueil > Découvrir le Monde > Témoignages > Cléo - Couchsurfing en Europe

Cléo - Couchsurfing en Europe

Cléo a réalisé un voyage en France, Italie et Angleterre en utilisant la plateforme Couchsurfing. Le concept consiste à mettre en relation des voyageurs souhaitant être hébergées et des personnes qui hébergent, le tout, sans demander d’argent et ce, tout autour du monde.

Je m’appelle Cléo, j’ai 21 ans et j’ai validé mon BTS Tourisme en Juin 2019 .

Quelles étaient tes motivations avant le départ ?

En 2016 je sortais d’un BAC littéraire, que j’ai obtenu non sans mal. Ayant 18 ans, j’ai posé mes valises à Londres pendant 5 mois en tant que fille au pair. De retour en France en milieu d’année scolaire, il me restait beaucoup de temps avant d’intégrer la formation à laquelle je m’étais inscrite sur parcoursup pour septembre 2017. J’ai alors essayé de trouver du travail, sans grand succès. J’ai alors eu l’idée d’un roadtrip en Europe, qui puisse me faire découvrir des villes et pays que je ne connaissais pas et à moindre prix. L’idée de partir seule était une évidence et j’assumais totalement ce choix. 2 mois avant de partir, j’avais en tête de créer un voyage qui marie blablacar, flixbus, ouigo, couchsurfing et auberge de jeunesse.

Pourquoi ce choix ? Quelles étaient tes attentes ?

N’étant pas dans une des meilleures périodes de ma vie, il fallait que je trouve rapidement une solution pour ne pas rester trop longtemps chez mes parents. Je voulais reprendre confiance en moi en imaginant un voyage sur plusieurs semaines et seule, en incluant de rencontrer du monde, mais aussi des amis à distance, tout en continuant si possible de pratiquer l’anglais. En bonus je souhaitais réussir à gérer mon argent. Au départ, mon objectif était de voyager le plus longtemps & économiquement possible, je n’avais pas d’attentes particulières et c’est, je pense, de cette façon que j’ai été le plus surprise par la tournure de mon voyage.

87828836_670699407007019_2238480548869701632_n.jpg

Comment as-tu monté ce projet ?

En tant que "millénial", internet et mon téléphone ont été mes meilleurs amis pour constituer mon itinéraire. J’ai bourré mon téléphone d’applications pour réserver mes trains, bus et covoiturages et j’ai envoyé des dizaines de messages sur couchsurfing dans les villes ciblées. En tout, il m’aura fallu 2 mois entre la décision de partir et le départ lui-même. En terme de coût, je suis allée, peu sûre de moi demander à ma banquière de me donner 1500 euros en cash, ce qui était à l’époque (et encore aujourd’hui) une énorme somme pour moi pour préparer un voyage.

Couchsurfing a été mon principal réseau durant ce voyage. Grâce à cette application, j’ai pu faire la rencontre de 3 couchsurfeuses à Paris, Lyon & Annecy, puis par la suite à Turin en Italie. Au jour d’aujourd’hui j’en suis à ma 8ème expérience de couhsurfing ! :)

85150228_2531593403775615_3505829491299581952_n.jpg

Les aspects positifs d’une telle expérience ?

En voyageant de cette manière, j’ai pu tester des applications qui permettent de voyager éco-solidairement.
J’ai aussi eu l’occasion de rencontrer des femmes extraordinaires qui m’ont accueilli chez elles et avec qui j’ai pu partager des moments de vie, des discussions, des activités. J’ai aussi mieux appris sur moi-même, sur mes forces et mes faiblesses. Ce voyage, profondément humain m’a littéralement fait du bien. Je pense que cela m’a aussi aidé dans la décision de partir étudier dans une autre région, bref, à reprendre confiance en moi sur beaucoup de choses.

Les aspects les plus négatifs, tes frustrations ?

La principale frustration de ce voyage c’est d’avoir ressenti de la solitude, malgré le fait d’être en train de vivre une expérience inoubliable, je pense que j’étais un peu en crise existentielle et j’avais besoin de partir loin pour me rendre compte que, avec du temps, j’allais trouver ma place. En outre, le budget a été également une source de frustration, car même si j’avais envie de rentrer, je me disais que j’aurais pu aller plus loin. Enfin, le fait de ne pas toujours avoir trouvé de couchsurfing à été un frein à continuer cette aventure, car je me voyais mal devoir payer tous les soirs 20 à 30 euros d’auberge de jeunesse, mon budget ne le permettais pas.

Des conseils à donner à des jeunes qui souhaiteraient partir ?

Transports :
Flixbus / Interflix
Blablalines
Mégabus
Blablacar
Ouigo
Hébergement :
Fuaj
Couchsurfing
Loisirs :
Groupon
Visites :
Musées nationaux
Free Walking Tours
Alimentation :
Too good to go

Des contacts utiles à donner ?
Les offices de tourisme et les crij sont vos amis

Pour suivre ce voyage et découvrir les photos, rendez vous sur https://www.facebook.com/mysticwjava/

Mise à jour jeudi 5 mars 2020, par Maïwenn