Accueil > Partir > Volontariat > Corps Européen de Solidarité > Partir en CES

Partir en CES

Ouvert à tous, le CES permet aux jeunes (de 17 à 30 ans) de s’engager dans un projet d’intérêt général dans un autre pays européen, de façon non rémunérée et à temps plein pendant 12 mois maximum.

Vous avez le goût de l’aventure et le désir d’être utile ? Impliquez-vous dans un projet d’intérêt social, humanitaire, environnemental ou culturel, dans un des pays européens participants.

Qu’est-ce que le CES ?

Le CES vous permet de partir en volontariat dans un pays étranger et de découvrir sa culture et sa langue.

Vous y effectuez des activités d’intérêt général dans divers domaines :

  • Art
  • Culture
  • Social
  • Environnement
  • Patrimoine
  • Médias
  • Information des jeunes
  • Lutte contre les exclusions, le racisme et la xénophobie
  • Santé
  • Economie solidaire
  • Sport
  • Diversité culturelle ...

Le CES est une action de l’Union Européenne : études, stages, volontariat, échanges, etc.

Conditions pour partir

Vous devez avoir entre 17 et 30 ans et être de nationalité d’un des pays participants. Aucun niveau de langue, de diplôme ou de formation n’est demandé.
Vous ne pouvez vous lancer dans un projet CES qu’une seule fois.

Un projet CES dure entre 2 et 12 mois (de 2 semaines à 2 mois pour les jeunes avec moins d’opportunités). Les projets de plus de 6 mois sont majoritaires.

Le CES est un programme gratuit  : vos frais d’hébergement, de transport, de restauration, vos éventuels cours de langues, votre argent de poche (de 50 à 125 € par mois selon le pays) et votre protection sociale sont pris en charge par les organismes d’accueil.

Pays participants

  • les 33 pays Programme :
    les 28 pays de l’Union Européenne
    + l’Islande, la Turquie, Liechtenstein, Norvège, République de Macédoine.
    pays_erasmus_plus.jpg
  • les pays partenaires voisins :
    • les pays “partenaires voisins” : Albanie, Arménie, Azerbaïdjan, Biélorussie, Bosnie, Géorgie, Kosovo, Moldavie, Serbie, Russie, Ukraine, Algérie, Tunisie, Maroc, Égypte, Israël, Palestine, Liban.

3 partenaires

  • Le volontaire
  • La structure d’accueil du pays où le volontaire mènera son projet
  • La structure d’envoi en France qui accompagne le volontaire et assure le suivi pendant le CES. Un volontaire ne peut partir sans structure d’envoi.

Prendre connaissance des projets d’accueil en Europe

Vous pouvez prendre connaissance des projets à partir de plusieurs sources :

  1. Base de données des projets : http://europa.eu/youth/volunteering_en
    Elle permet aux structures d’accueil de communiquer sur leur projet et de rechercher des volontaires. Ainsi, vous avez le détail du projet, les dates, le profil des volontaires… Il s’agit d’une nouvelle base de données, les structures n’ont pas encore l’habitude de publier leurs projets sur celle-ci. Il n’y a donc pas tous les projets.
  2. Groupe Facebook : EVS Vacancy
    Ce groupe facebook est très actif : beaucoup d’offres sont publiées, surtout lorsque les dates de dépôt de dossier approchent. C’est le moyen le plus direct de contacter les structures qui vous intéressent.

En parallèle, vous pouvez aussi consulter le site http://europa.eu/youth/evs_database_en . Ce site recense tous les organismes accrédités par le SVE. Cependant, les projets n’y apparaissent pas. Cela peut vous permettre de faire une première sélection des projets qui vous intéressent en recherchant par pays et/ou par thème.

Le BIJ de Lorient, structure d’envoi

Le BIJ de Lorient est labellisé par l’Europe pour l’envoi de volontaires. Notre rôle est d’accompagner les jeunes morbihannais dans leurs recherches de volontariat européen et d’assurer le suivi des volontaires avant, pendant et après leur période de volontariat.

Nous accompagnons tous les jeunes morbihannais dans leur CES. Pour cela vous pouvez venir nous rencontrer pendant nos horaires d’ouverture ou nous contacter par mail sve@bij-lorient.org, téléphone ou facebook/guillaume.bijlorient
Nous invitons tous les jeunes souhaitant partir à venir nous rencontrer, pour ceux habitant loin et n’ayant pas de moyen de déplacement, nous pouvons dans un premier temps vous accompagner par mail, téléphone et/ou Skype.

Des démarches qui prennent du temps

Il faut en général prévoir 6 à 9 mois minimum avant de voir votre projet aboutir.
Un premier entretien avec un animateur du BIJ permet de connaître vos souhaits, vos savoirs faire et savoir être pour vous accompagner au mieux dans votre projet.
La recherche d’une structure d’accueil : la base de données étant accessible à tous les Européens, la structure d’accueil qui a déposé son projet en ligne peut recevoir de nombreuses candidatures de jeunes. C’est elle qui effectue une sélection et choisit son ou ses volontaires.
Une fois que vous avez trouvé un organisme pour vous accueillir, sachez que la structure d’envoi et d’accueil n’ont que 3 dates pour déposer la demande de subvention (deadline). Et votre départ aura lieu au minimum 4 mois après la deadline si la demande est acceptée par l’Europe :

Prêt à partir ? Le BIJ vous accompagne

Une fiche de renseignement est à retirer auprès du BIJ, ou par mail. Il faudra ensuite rédiger un CV et une lettre de motivation en anglais, voire en espagnol, allemand ou italien.
Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’anglais, le BIJ peut vous accompagner à rédiger votre lettre et CV, mais n’hésitez pas à demander à une personne de votre entourage de vous aider.
Notre rôle est de faciliter votre recherche de projet dans lequel vous souhaitez vous engager, en vous donnant des outils pour optimiser vos chances de trouver une structure d’accueil.

Vous pouvez nous contacter directement sur Facebook
https://www.facebook.com/maiwenn.bijlorient
02.97.84.84.57
sve@bij-lorient.org

Mise à jour mardi 23 juillet 2019, par Audrey